État de choc à Mtl.

La semaine dernière je suis tombée par hasard sur État de choc, une boutique entièrement dédiée au chocolat vraiment tout près de chez moi. Une sorte de pays rêvé pour amoureux du chocolat.
On y trouve des chocolats de qualité fait à Montréal comme AVANAA et des classiques d’ailleurs comme les chocolats Marou ou Millesime par exemple. Et dire que j’ai failli rater ça?!
Mais État de choc n’est pas qu'une boutique, c’est aussi une petite fabrique de chocolats exceptionnels en tablettes ou lingots. Un bel endroit ou tout au niveau déco et emballage a été bien pensé. On peut aussi y faire des dégustations, des ateliers…

Bref si vous cherchez à me faire un cadeau vous savez où vous pouvez aller faire un tour.

images : n.v.quelques-choses

Print Friendly and PDF

Origami Cake - Dinara Kasko

Print Friendly and PDF

coup d'oeil #127

QC_coupdOeil-127.jpg

Bento Box, un projet très graphique et très inspirer de Mondrian par la photographe chinoise Yum Tang.

Drôle de tête pour ces jouets en tissus faits mains créés par Elsa Bouchinha sous sa marque Mauvais Marie que l’on peut se procurer dans sa boutique ou suivre ici.

Pantone Pantry par Tribute Portfolio, une initiative des nouveaux hôtels indépendants Marriott, un projet à découvrir sur Design Milk.

Les gâteaux spectaculaires aussi beaux que des oeuvres d’art de la pâtissière ukrainienne Dinara Kasko. À suivre aussi ici. Je ne me lasse pas de regarder ses vidéos.

Grounded

Print Friendly and PDF

coup d'oeil #126

QC_coupdOeil-126.jpg

De magnifiques images d’un road trip en Norvège pour attendre le cercle polaire par le photographe Stef Kocyla.

Des tasses à café réalisé en Ramel, un matériau à base de sable créé par The Foundry .Ltd et Tinkah.

Recherche illustrative minimaliste et graphique aux airs de calligraphie autour de la faune, Faüna par le studio de design américain Trüf Creative.

Kristen Meyer, styliste et designer de Salvage Design crée des images semblables à des mosaïques naturelles. Pour découvrir plus de son travail il faut voir son compte Instagram kmsalvagedesign.

les Nussecken

QC-Nussecken-2.jpg

C’est grâce à David, notre ado n°3 reparti chez lui en Allemagne depuis plusieurs mois maintenant, que les Nussecken ont fait leur apparition pour la première fois chez nous. Pour être plus précise, c’est grâce à la maman de David et au super calendrier de l’avent qu’elle nous avait fait parvenir avant les fêtes l’an dernier (un truc complètement fou plein de surprises) qu’on les a découverts. On l’aura compris, les Nussecken, quelques fois appelés triangles aux noisettes, sont originaires d’Allemagne. D’ailleurs autant le dire tout de suite, si vous êtes allergiques aux noisettes, vous risquez de devoir passer votre chemin parce que cette recette est à haut risque, elle n’est pas totalement noisettes mais presque.

Je m’étais promis de faire cette recette pour les fêtes cette année comme un petit hommage mais voilà, comme souvent le temps est passé trop vite et la période d’avant Noël ayant été plutôt essoufflante. Il a donc fallu attendre de se poser un peu pour pouvoir enfin la tester. De toutes façons, pourquoi est ce que l’on ne devrait se faire plaisir que certains jours dans l’année, hein?

QC-Nussecken-3.jpg

J’avoue que mon premier essai n’est pas tout-à-fait au point question forme. Mon moule était un peu trop petit, du coup, mes Nussecken sont un peu trop épais. Pour donner une idée, je pense que j’aurais presque pu diviser la recette par deux pour mon moule de 20 x 20cm. En revanche, question goût c’est vraiment pas mal du tout. Pas super légèrr comme recette mais vraiment bonne et 100% authentique puisque c’est celle de la maman de David qui a bien voulu me la donner. Danke Sabine ;).

Si on veut un goût un peu moins fort (et aussi parce que les noisettes sont assez chères), on peut remplacer une partie des noisettes par des amandes. Il semblerait aussi que certains ajoutent une fine couche de confiture d’abricot entre la pâte et la garniture aux noisettes. En ce qui me concerne, si je suis bien tentée par le mélange noisettes-amandes dans le futur, je ne suis pas sûre d’avoir envie d’ajouter de la confiture à ces petit biscuits, ils sont déjà super décadents.

QC-Nussecken-1.jpg

Les Nussecken

Pour la pâte

• 300 g de farine
• 130 g de sucre
• 1 c. à café de sucre vanillé (1 sachet)
• 130 g de beurre
• 2 oeufs
• 2 pincées de levure chimique

Pour la garniture

• 200 g de beurre
• 200 g de sucre
• 1 c. à soupe de sucre vanillé (2 sachets)
• 5 c. à soupe d’eau
• 400 g de noisettes moulues

Pour la finition

• 150 g à 200 g de chocolat

Préchauffer le four à 200°C
Mélanger tous les ingrédients de la pâte pour obtenir un mélange homogène.
Avec les mains mouillées pour éviter qu’elle ne colle, étaler la pâte au fond d’un moule graissé ou recouvert de papier cuisson.

Préparer la garniture en chauffant dans une casserole le beurre, le sucre, le sucre vanillé et l’eau jusqu'à ce que le sucre soit fondu.
Incorporer les noisettes moulues puis étendre le mélange sur la pâte.
Cuire environ 25 min. ou jusqu’à ce que le dessus soit légèrement brun.
Couper les Nussecken dès la sorite du four lorsque la pâte est encore chaude.
Laisser refroidir complètement avant de recouvrir en partie de chocolat fondu.

images : n.v. quelques-choses