coup d'oeil #125

QC_coupdOeil-125.jpg

Acupuncture, une étude photographique sur les fruits par Daniel Forero.

Des plantes aux allures irréelles Strange Leaves par l’artiste visuel espagnol Al Mefer.

Un très joli emballage de popsicle par l’agence De Biro, même si ce n’est pas trop la saison, on pourrait facilement craquer.

Une décoration tropical chic avec une pointe de rétro mixant inspiration japonais et brésilienne créé par Masquespacio pour le restaurant valencien Kaikaya.

Lucette par Lucie

Il y a quelques temps l’ado n°1 est rentrée à la maison avec un nouveau sujet de projet : faire un portrait dans une vidéo de 3 minutes. Elle a emprunté des photos de famille et s’est enfermée dans sa chambre de nombreuses heures. Au final, elle nous a présenté le portrait de Lucette.

Le portrait d’une femme (ma mère) par sa petite fille. Le résumé tendre, touchant et sans tristesse d’une vie vue par une jeune femme.

Merci Lucie

Print Friendly and PDF

coup d'oeil #124

QC_coupdOeil-124.jpg

Madrid te abraza un très beau projet sur l’identité de la ville de Madrid par l’agence de design espagnole Erretres.

Comme un cocon, Heer le mobilier qui offre un espace d’allaitement doux et bienveillant dans des endroits publics.

La boutique Céline de Miami, un écrin de marbre bleu aux allures de paradis créé par l’architecte suisse Valerio Ogiati à voir ici.

Iberian Architecture, une très belle série réalisée par le photographe allemand Carsten Witte.

Le gâteau magique mexicain

QC-gateau-magique-3.jpg

Gâteau magique ou chocoflan, c’est sous ces noms que l’on retrouve le plus souvent cette recette, Pour moi, ce serait plutôt le gâteau improbable ce truc mi gâteau mi flan et j’avoue qu’au début j’étais sceptique.
C’est en cherchant des recettes de pâtisseries mexicaines que je suis tombée sur ce gâteau. Il y a d’abord eu des hésitations du genre “non mais qu’est ce que c’est que ce truc hybride, vraiment n’importe quoi ce dessert spécial indécis”, “ moitié-moitié ça risque d’être aussi bon à moitié”… Bref tout un tas de doutes.
Puis la curiosité, probablement aussi un peu la gourmandise, l’a emporté. Faut dire aussi que j’ai des super souvenirs de flans mexicains, ils arrivent juste après le flan corse de ma grand-mère dans mon classement des flans, quand au gâteau au chocolat, c’est toujours sympa d’en essayer de nouveaux et question chocolat au Mexique on s’y connait quand même pas mal. Donc voilà, une fois les doutes mis de côté, l’occasion pour un premier test est arrivée assez vite puisque qu’on avait décidé de fêter El Dia de los Muertos.

QC-gateau-magique-2.jpg

J’allais oublié le côté magique de la recette, pas négligeable quand même. La magie ne réside pas dans le fait d’avoir du flan et du gâteau au chocolat dans un même dessert mais dans celui que les 2 appareils s’inversent durant las cuisson. Je m’explique, au début on a trois couches 1 caramel - 2 gâteau - 3 flan, à l’arrivée toujours trois couches mais avec 1 caramel - 2 flan - 3 gâteau. C’est quelques part autour des 10 premières minutes de cuisson que la magie opère et que les couches s’inversent. C’est peut être du au poids des appareils, aux textures ou à une intervention surnaturelle mais c’est super et ça marche à chaque fois.

Au final, c’est surprenant ce mariage de textures mais ça marche et c’est bon. Pour ma part j’ai eu un coup de coeur pour la partie flan que je vais refaire toute seule. J’ai aussi diminué la partie gâteau pour avoir un dessert un peu moins lourd et ajouté une touche de cannelle au chocolat.

Une autre petit truc, il vaut mieux utiliser un moule à cheminée assez haut, mon moule à savarin sur la photo était un peu trop juste, il m’est resté un peu de préparation de flan que j’ai du faire cuire à côté.

QC-gateau-magique-1.jpg

Le gâteau magique

pour le caramel

• 100 g de sucre ou 4 c. à soupe de caramel liquide

pour le gâteau

• 100 g de farine
• 1/2 c. à café de levure chimique (poudre à pâte)
• 1/2 c. à café de bicarbonate
• 1 c. à soupe de cacao
• 1/2 c. à café de cannelle moulue
• 70 g de beurre
• 80 g de sucre
• 1 oeuf
• 120 ml de lait

pour le flan

• 1 boite de lait concentré sucré (397g)
• 600 ml de lait concentré non sucré (lait évaporé)
• 4 oeufs
• 1 c. à café d’extrait de vanille

Préchauffer le four à 180°C.
Préparer le caramel en faisant chauffer le sucre directement dans le moule ou dans dans une casserole et le verser dans le moule une fois prêt puis réserver.

Préparer le gâteau. Mélanger le beurre mou et le sucre en fouettant pour obtenir un mélange mousseux. Ajouter l’oeuf et mélanger. Mélanger les ingrédients secs (farine, cacao, cannelle, levure et bicarbonate). Incorporer le lait et les ingrédients secs en alternance. Verser la pâte dans le moule sur le caramel et réserver.

Préparer le flan en mélangeant tous les ingrédients. Mixer si besoin pour obtenir un mélange homogène. Verser délicatement le flan sur le gâteau.

Mettre le moule dans un bain-marie et cuire environ 1h.
Passer un couteau sur les bords du moule et laisser refroidir au moins 1h. et jusqu'à une nuit au réfrigérateur puis démouler.

J’ai utilisé un moule à savarin mais il est vraiment préférable d’utiliser un moule à cheminée plus haut.
J’ai aussi testé dans un moule à manqué, ça marche très bien aussi, il faut juste prolonger légèrement la cuisson.

images : n.v. quelques-choses

coup d'oeil #123

QC_coupdOeil-123.jpg

Un vase comme une entonnoir inversé qui cache une surprise en créé par Kazuya Koike le designer derrière le studio Doogdesign.

Un mobilier de bureau modulable, Bob job par Blå Station.

Des panneaux isolants et acoustiques 100% biodégradables faits à partir d’épines de conifères ou d’enveloppes de chanvre, EO acoustic mis au point par le bureau de design russe .aotta.

Des bijoux minimalistes et graphiques créés par Daniela Barone Jewelry pour Adorn Milk.

Tarte poires et amandes

QC-tarte-poires-amandes-1.jpg

Pendant très longtemps cette recette a été un de mes classiques, je la faisais presque aussi souvent que des gâteaux au chocolat. Et puis un jour fini, plus de tarte aux poires, je ne sais pas pourquoi j'ai arrêté. Pourtant on adore les poires et les tartes chez nous mais celle là elle avait disparue de la circulation, jusqu'à ce que l'autre jour en cherchant un dessert facile à faire avec des fruits je tombe sur des poires dans ma cuisine. Question dessert facile aux fruits j'aurais pu opter pour une salade de fruits, c'est santé et y a pas plus facile mais j'avais envie de faire de la pâte. Les envies comme ça, ça ne s'explique pas il ne faut pas trop lutter parce que faire de la pâte ça détend, c’est un peu comme un moment hors du temps et sur moi ça a un effet quasi thérapeutique. Pour en revenir à cette tarte, c’est à ce moment que j'ai réalisé que je n'avais jamais fait cette recette à mes filles. Non mais! Ça faisait donc une éternité quelle avait été mise de côté. Il était temps de la faire renaitre...

QC-tarte-poires-amandes-2.jpg

Donc voilà, ce n’est peut être pas une vraie tarte Bourdaloue, même si on n’est pas très loin, mais c’est une belle tarte d'hiver et elle va revenir plus souvent dans ma cuisine à partir de maintenant.

QC-tarte-poires-amandes-3.jpg

Tarte aux poires et amandes

la pâte brisée

• 140 g de farine
• 70 g de beurre
• 1 jaune d'oeuf
• 30 ml d’eau froide (2 c. à soupe)
• 1 pincée de sel

la garniture

• 250 ml de crème fraîche (ou de crème sure)
• 1 ou 2 oeufs
• 2-3 c. à soupe de sucre
• 3 c. à soupe d'amandes en poudre
• 4 poires (Bartlett ou autre)

Préparer la pâte en mélangeant tous les ingrédients en même temps. Rouler en boule et laisser reposer au réfrigérateur environ 1h.
Préchauffer le four à 180°C.
Étaler la pâte et foncer un moule à tarte.
Mélanger la crème, les oeufs, le sucre et la poudre d'amandes. Verser la crème sur la pâte.
Éplucher les poires, les couper en quartiers ou en lamelles puis les déposer sur la crème.
Faire cuire 30 à 45 min.

Les proportions pour la crème peuvent varier, un peu plus de sucre si les poires ne sont pas super sucrées….
Et pour les vraiment gourmands avec une boule de crème glacée ça devrait être pas mal.

images : n.v. quelques-choses

Print Friendly and PDF