les Zezettes

La première fois que j’ai vu cette recette dans un magazine Saveur, je n’ai pas pu resister. De l’huile, du Muscat, ça ressemblait à des Canistrelli natures ou des Cucciole.
Et puis ce nom. Non mais ce nom!!

Zezettes, ça sent le sud, le chat de la maison s'appelle Zette c'est proche et puis bon comment ne pas penser à "Zezette épouse X" et à plein d'autres répliques du Père Noêl est une ordure. Donc non,  vraiment impossible de résister aux Zezettes. D'ailleurs je résiste rarement à l'appel des biscuits.

Les Zezettes ça se préparent en un rien de temps (j'ai testé plusieurs fois) et si elles ne disparaissent pas instantanément, elles sont parfaites avec une petite salade de fruits ou un thé. En ce moment ici, c’est un peu le festival des petites fraises du Québec, alors quelques fraises arrosées d’eau de fleur d’oranger + des Zezettes = petit bonheur de fin de repas.
 

Les Zezettes

• 250 g de farine
• 70 g de sucre + pour la finition
• 70 ml d’huile d’olive
• 90 ml de Muscat de Rivesaltes ou de vin rosé doux
• une pincée de sel

Préchauffer le four à 170°C.
Mélanger la farine, La levure, le sel et l’huile à l’aide d’une fourchette. Verser le vin et mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
Prélever de petits morceaux de la taille d’une noix et les façonner en quenouilles de 1,5 cm de diamètre (on peut commencer par faire de petits boudins et effiler les boûts en les roulant sur le plan de travail).
Rouler les biscuits dans le sucre et les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson. Cuire 20 min. environ. Les bouts doivent être colorés. Laisser refroidir.

Pour les fraises, c'est simple on les lave, les équeutte et les coupe selon la grosseur. Un cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger et un peu de sucre au besoin et c'est tout.

 

images : n.v. quelques-choses

Print Friendly and PDF